Fantastique christian-siloe.com
         
Fantastique
Ouvrir les Frontières !

L’aptitude à déplacer les frontières de l’art serait - d’après les post-modernes - la marque incontestable de la qualité d’un artiste aujourd’hui. Les mots pourtant gardent tout leur sens. Celui qui veut déplacer les frontières, c’est celui qui veut faire la guerre. Pourquoi en serait-il autrement dans le domaine de l’art ? Toute ma vie, j’ai entendu ceux qui font la politique culturelle s’interroger sur la meilleure façon de faire venir le public dans les salles d’expositions. C’est en effet la fréquentation des salles qui justifie en partie les subventions demandées par les artistes. Pourrions-nous une fois de temps en temps nous interroger de façon différente ? Au lieu de se demander ce que le public peut faire pour les artistes, pourrions-nous nous demander ce que nous faisons - nous artistes - pour le public ? Poser, par exemple, la question suivante : Que proposons-nous à ces publics qui ne fréquentent ni les musées ni les théâtres ?

Je ne prétends pas déplacer les frontières, j'essaie de les ouvrir. Dans le fantastique comme dans le merveilleux,, je me nourris de la fragilité et de la relativité des choses. J'accepte aussi de ne pas tout maîtriser. Je « m’émerveille » du monde et je l’interroge. Dans le fantastique, nous ne savons jamais si, ce qui est vu dans l’image est le fruit de l’imagination ou d’une intervention surnaturelle. Dans le merveilleux, les conventions du genre font que nous acceptons d’emblée de croire aux anges et aux démons. L’intervention surnaturelle est considérée comme acquise. Fantastique et merveilleux cohabitent dans mon travail. La nature bouleversée par la modernité est au cœur de mes œuvres récentes. Que va-t-il advenir des recherches sur le clonage, des recherches sur les aliments transgéniques ? Que va-t-il advenir des changements climatiques que la modernité a mis en marche au nom de valeurs que nos sociétés persistent à promouvoir ? Tout reste possible, mais qui de Morgane ou de Merlin va triompher ?

Christian Siloé
Juin 2007
Top